4Km à vol d'oiseau amandinejohannet.com
            
4Km à vol d'oiseau
4Km à vol d'oiseau
Aveyron 2012-2015

Partir loin, à l’aventure, à la découverte de contrées sauvages, prendre la route….et s’arrêter 500m plus loin, chez le voisin.

Echanger quelques mots, se faire offrir le café et quelques gâteaux. Discuter de la pluie et du beau temps. Va-t-il faire froid cet hiver ? Il sera de toute manière long, trop long ici dans cette région désertique où il est signe d’isolement. Repartir avec la boîte de biscuits.
Prendre la route, croiser des corbeaux, penser au film d’Hitchcock.
Aller à la chasse au sanglier, manger un bon pâté de tête.
Philosopher sur les techniques de culture du potager. Repartir avec quelques courgettes.
Etre observée du haut d’un piquet par un rapace, immobile si l’on passe son chemin mais qui s’obstine à s’envoler dès que l’on s’arrête.
Refuser de tremper un sucre dans la gnole de mirabelle encore chaude sortant de l’alambic.
Contempler encore et encore ces paysages façonnés par l’agriculture.
S'enfoncer dans cette contrée et s’éloigner du tumulte de la société. Rouler, prendre le temps de la pause, faire un aparté.
Aller à la rencontre d'hommes et de femmes vivant en marge d'un monde qui veut aller trop vite.
Apprécier le silence.
Laisser des traces de terre partout sur son passage mais se sentir bien dans ses bottes.

Etre tout simplement sensible à la lumière, aux touches de couleur, à la poésie d’objets du quotidien, à ces visages marqués par le travail à l’extérieur, par la solitude parfois aussi.
Etre inspirée par ce réel. Avoir envie de partager ces rencontres, de raconter ces hommes, mes voisins, ce territoire et les liens qu'ils entretiennent à travers une série photographique mêlant paysages, portraits et natures mortes.
Top